Asiatrip

01-02-2008

Asiatrip

DSC_0015

Posté par loy_sensei à 10:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Asiatrip, c'est quoi ?


Genèse

Expatriés depuis 3 ans, nous vivons des jours heureux à Taipei. En effet, nous nous sommes pleinement intégrés à la vie taiwanaise. Nous travaillons tous deux dans des entreprises locales, et au grand étonnement des Taiwanais nous avons même une carte de sécurité sociale taiwanaise. Sans oublier que nous sommes très bien entourés. 

Cependant, plus le temps fait son chemin et plus nous nous rendons compte que la famille et les amis nous manquent. C'est une décision difficile que nous avons dû prendre. Un choix entre une vie paisible et déjà toute faite ou une vie pleine d'inconnu où tout sera à reconstruire. Mine de rien, on prend de l'âge et ça fait un peu peur. On ne peut pas partir dans le même état d'esprit que lorsque nous avons tout quitté pour venir nous installer ici à Taiwan.

Ca y est, la décision est prise ! Nous allons nous lancer et tenter de nous refaire en Europe. Face à ce grand déchirement de devoir quitter notre merveilleuse île, une petite compensation s'impose. Il eût été trop difficile de prendre un vol direct Taipei-Paris. Nous avons donc opté pour un voyage qui nous ramènerait plus en douceur vers notre patrie. Nous rentrerons donc par la route. C'est là le projet Asiatrip, la réalisation d'un rêve.

Nous sommes jeunes, en pleine forme et n'avons pas encore d'enfants : c'est le moment idéal pour réaliser notre rêve. Bien que nous soyons encore jeunes nous sentons que nous vieillissons : untel se marie, untel a des enfants... Notre génération commence à "se poser" très sérieusement. Nous aussi nous aspirerons un jour à une "vie de confort" mais avant cela nous souhaitons vivre des temps nomades. Une année. Le désir de se détacher de toute chose matérielle.   

A ce propos, j'aimerai vous faire part d'un poème qui m'a énormément touché et que j'ai d'ailleurs découvert grâce au site d'une globetrotteuse rencontrée au Vietnam (merci Zann) :

La jeunesse n'est pas une période de la vie, elle est un état d'esprit, un effet de la volonté, une qualité de l'imagination, une intensité émotive, une victoire du courage sur la timidité, du goût de l'aventure sur l'amour du confort.

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d'années ; on devient vieux parce qu'on a déserté son idéal.

Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l'âme. Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre et devenir poussière avant la mort.

Jeune est celui qui s'étonne et s'émerveille. Il demande, comme l'enfant insatiable. Et après ? Il défie les évènements et trouve la joie au jeu de la vie. Vous êtes aussi jeune que votre foi. Aussi vieux que votre doute. Aussi jeune que votre confiance en vous-même aussi jeune que votre espoir. Aussi vieux que votre abattement. Vous resterez jeune tant que vous serez réceptif. Réceptif à ce qui est beau, bon et grand. Réceptif aux messages de la nature, de l'homme et de l'infini.

Si un jour votre cœur allait êtr
e mordu par le pessimisme et rongé par le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard.

Samuel Ullman

No pain, no gain

Voyager si longtemps, comment est-ce possible ? L'envie d'abord, puis la volonté, les économies et le courage de tout laisser derrière soi. Depuis quelques mois déjà nous économisons le plus possible. Nous vivons très bien, mais sans surplus. Fini le shopping, finies les beuveries tous les weekends, finis les grands restaurants ... Nous atteindrons ainsi notre budget très vite. Toujours faire attention à la moindre dépense peut être parfois frustrant mais, lorsqu'on pense à l'année qui nous attend, on se dit que ça en vaut vraiment la peine. Et puis, on n'a rien sans rien. Il s'agit là de faire des choix. Notre mode de vie à Taiwan reste très simple bien que nous pourrions mener une vie très confortable, vivre dans un bel appartement, faire des folies dans les grands magasins, nous équiper des toutes dernières technologies high-tech. Il y aurait de quoi dépenser pas mal de fric. C'est très tentant tout de même. 

Voyager autrement

Nous nous donnons un an pour voguer sur les routes de l'Asie en direction de l'Europe. Notre atout principal pour ce projet, c'est d'abord notre "mode de voyage". Le voyage en backpack signifie la liberté puisque rien n'est défini et tout est évolutif. Notre itinéraire n'a été prévu que grossièrement. Si l'envie nous prend de ralentir ou d'accélérer la cadence, rien ne nous en empêche. Le temps ne sera plus une contrainte. La liberté totale, qui n'en a jamais rêvé ?

Autre avantage, celui de voyager léger. Nous n'aurons pour seules possessions que ce qui tient dans nos sacs à dos. Mis à part nos passeports et notre appareil photo, rien n'aura de valeur. Comme la tortue nous avancerons lentement et nous transporterons notre maison sur notre dos. C'est aussi une façon de se détacher un peu de la société ultra consommatrice à laquelle nous sommes habitués. Là aussi, nous y gagnerons en terme de liberté.

De plus, c'est un voyage à budget restreint. Plusieurs raisons à cela. Tout d'abord, nous ne sommes ni l'un ni l'autre PDG de multinationale, ça se saurait. Ensuite, parce que nous pensons que c'est la meilleure façon de voyager sur du long terme et d'aller à la rencontre des gens. On ne rencontre pas beaucoup de locaux au Hyatt de Bali ni dans les 5 étoiles de Bangkok. Et puis c'est aussi une manière de montrer aux gens que l'on peut voyager avec peu de moyens financiers. 2 semaines de notre voyage coûteront bien moins cher qu'une semaine dans une station de ski en France. Pour ceux que ça intéresse, voici notre budget_previsionnel .


Enfin, l'anglais étant la langue internationale, le chinois et le français étant très répandus dans cette région du monde, notre connaissance de ces 3 langues sera un atout indéniable. Cela facilitera les rencontres, nous permettra d'aller plus loin dans nos échanges avec les populations locales, ainsi que de communiquer aisément avec les associations que nous découvrirons lors de notre périple.
 

Tout ceci nous permettra de voyager différemment. Asiatrip, c'est un mode de voyage, une façon de penser.

Voyager utile

Un tel projet nous tente depuis longtemps. Les pays asiatiques sont des destinations privilégiées par les jeunes backpackers, en raison du faible coût de la vie. Mais si la vie coûte si peu chère, c'est que le niveau de vie des gens qui y habitent n'a rien à voir avec le notre. C'est pourquoi nous tenterons de donner en retour et de voyager utile. Ce voyage se veut écolo et humanitaire.

Ecologique, dans notre manière de voyager. Mener une vie locale et surtout respecter notre environnement. Nous éviterons le plus possible les voyages en avion, transport qui émet le plus de CO2, pour privilégier les transports en commun. Le vélo aussi, sera un bon moyen de découvrir de nombreux endroits.  Nous mangerons et boirons local. La traversée des différents pays se fera en gardant à l'esprit le respect de la nature et des populations. C'est un tourisme responsable que nous voulons mettre en avant. 

Une expérience pleinement humaine. D'abord, aller à a rencontre des populations locales, échanger, et mieux comprendre nos différences culturelles. Donner de notre temps aussi. L'humanitaire est un domaine qui nous a toujours intéressé mais qui requière du temps libre que nous n'avions pas. Et ce temps, cette fois-ci nous l'avons ! 

Nous recherchons activement des associations qui œuvrent dans le domaine de l'écologie et de l'humanitaire. Les Asiatrotteurs que nous sommes veulent s'investir dans des causes qui leur paraissent justes et auxquelles ils pourraient apporter leur modeste contribution dans la limite de leurs capacités et de leur disponibilité en temps.  Par exemple, en faisant connaître les différentes organisations et associations que nous allons rencontrer aux plus de personnes possibles.

Le partage

Le leitmotiv d'Asiatrip est l'échange. Echange entre nous et les gens que nous rencontrerons, mais aussi échange avec ceux à qui nous parlerons de ce projet. L'intérêt : informer, sensibiliser sur ce qui se passe à l'autre bout du monde, faire découvrir les merveilles de l'Asie, et peut-être éveiller chez certains l'envie de protéger notre planète.

A lui seul, le mot voyage fait rêver, promettant exotisme et découvertes. Autres cultures, coutumes, paysages, langages, ... autant de chose que nous souhaitons partager avec tous ceux qui en sont friands. Ceux qui n'ont pas comme nous la chance de réaliser un tel rêve pourront en partie assouvir leur curiosité grâce à notre carnet de voyage. Quant à ceux qui voudraient sauter le pas, nous avons pris soin de regrouper de nombreuses informations nécessaires à la préparation d'un tel projet.

Les fruits d'Asiatrip

Nous ne doutons pas de tout ce que cette aventure va nous apporter, tant sur le plan personnel que professionnel.

Bien plus que simplement géographique, ce voyage sera surtout un voyage vers la connaissance. Nous allons passer d'une culture à l'autre, entendre des dizaines de langues différentes, goûter des saveurs qui nous étaient jusque là inconnues, ... Le voyage est une école à sa manière. L'avant-voyage est déjà source de connaissance. En effet, la recherche d'informations sur les différents pays est un point que nous ne voulons pas négliger. Ainsi, la géographie, l'histoire, le climat, la politique, les religions sont autant de thèmes que nous aborderons avant même d'arriver dans les pays concernés. Cela nous permettra d'abord de mieux comprendre nos interlocuteurs, mais surtout d'éviter des offenses involontaires envers les personnes que nous croiserons.

L'étroitesse d'esprit des gens vient bien souvent du fait qu'ils ne connaissent pas grand chose d'autre que leur propre monde, leurs propres habitudes. Côtoyer autant de cultures différentes tout au long de cette année ne peut que nous aider à acquérir une certaine ouverture d'esprit.
"On voyage pour changer, non de lieu, mais d'idées" - Anne Sophie Swetchine.

Cette aventure nous permettra aussi de relativiser vis-à-vis de l'argent. Le terme de richesse ne sert pas seulement à quantifier l'état de nos finances, il peut aussi qualifier les relations humaines que l'on entretient, la quantité de connaissance et d'anecdotes amassées durant une vie. Nous allons ressortir de ce voyage pauvre, mais riche.

D'un point de vue un peu plus terre à terre, enfin, Asiatrip nous aura permis de nous confronter aux difficultés de monter un projet d'envergure avec nos propres moyens. Cela nous aura demandé une bonne organisation, des recherches poussées et assidues, de la motivation, ... Il est indéniable que cela constituera un atout professionnel une fois de retour.

Posté par loy_sensei à 12:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

02-02-2008

Les asiatrotteurs

C_line

 

Céline, capricieuse, résolue et intrépide.

 

CV_d_Asiatrotteuse

 

Guillaume

 

Guillaume, têtu, rêveur et ambitieux.

 

CV_d_Asiatrotteur

 

 

Posté par loy_sensei à 11:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03-02-2008

Itinéraire

Rentrer par la route ? D'innombrables itinéraires sont possibles. Un choix s'impose. Nous avons tenté d'en concevoir un en fonction bien sûr de nos envies mais aussi en suivant une certaine logique. Il serait en effet, dommage de faire des va-et-vient ou des trajets en avion qui contribueraient davantage à polluer notre belle planète. Etudier les climats et les saisons n'est pas non plus une mauvaise idée. Cela pourrait nous éviter de traverser des pays dans des conditions climatiques extrêmes comme par exemple parcourir un pays en pleine mousson (cf : Où partir ? en 2008 : Saisons & climats,   de Jean-Noël Darde).  Reste la question des visas. Il est bon de savoir si les pays peuvent délivrer les visas à l'arrivée, et sinon où pouvoir en faire la demande à l'avance. 

Cet itinéraire est plus pour nous donner une ligne directrice. Il n'est pas définitif, et il est amené à être modifié. En effet, nous souhaitons avant tout rester libres et ouverts à toutes les possibilités qui s'offriront à nous.

Voilà notre itinéraire :

carte_itineraire___dates


Cliquez sur la carte pour l'agrandir. 

Et si vous faisiez un bout de chemin avec nous ? Un pays, une région qui vous intéresse ? Des vacances à prendre avant telle date ? Jeter un œil à notre planning, et contactez-nous au plus vite. Et pour ceux qui seront dans l'impossibilité de nous rejoindre mais qui désirent ardemment découvrir un endroit, envoyez-nous vos requêtes et nous tenterons d'y répondre en y allant pour vous et en vous envoyant nos photos et nos impressions. Ce blog sera pour nous le moyen de vous faire voyager.

Posté par loy_sensei à 12:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

08-02-2008

Le blog, comment ça marche ?

Outre le caractère écologique et humanitaire de notre projet, nous attacherons aussi une grande importance au partage de cette aventure. Les récits d'asiatrotteurs agrémentés des derniers clichés seront régulièrement mis à jour. 

Ce post vise donc à vous expliquer comment nous avons organisé nos blogs. Alors là, attention, ça devient technique !

Vous êtes actuellement sur le blog principal d'Asiatrip. Ce blog nous sert à présenter notre projet et tous les préparatifs qui vont avec. 

Les posts sont classés dans différentes catégories que vous trouverez dans la colonne de gauche en dessous de notre photo :

  • "Asiatrip, c'est quoi ?" résume le pourquoi et le comment de notre aventure.
  • Nous avons tenté une petite caricature de nos personnages accompagnée de notre CV du voyageur, pour y jeter un oeil, cliquez dans la catégorie "Les asiatrotteurs".
  • Pour en savoir plus sur les pays que nous allons traverser, cliquez sur "Itinéraire".
  • Pour savoir dans quel pays nous nous trouvons en temps réel (ou presque...), cliquez sur "Où sommes-nous ?". Le lien vous redirigera automatiquement vers le blog du pays où nous serons.
  • Pour voir l'évolution de notre état d'esprit avant le voyage et pendant, cliquez sur "Dans quel état d'esprit sommes-nous ?".
  • Et enfin, la catégorie "Préparatifs" rassemble tous les post relatifs à la préparation d'un tel voyage.

Nous avons créé un blog par pays. Ils seront accessibles à partir du blog principal d'Asiatrip, dans la colonne de gauche, en cliquant sur le nom du pays qui vous intéresse. Chacun de ces blogs comprendra :

  • des informations générales sur le pays comme le drapeau, des cartes, des chiffres-clés...(accessible dans la colonne de gauche sous l'intitulé "données générales"),
  • nos albums photos (dans la colonne de droite, cliquez sur le nom de l'album photos qui vous intéresse pour voir toutes les photos),
  • une sélection de nos plus belles photos (accessible dans la colonne de gauche sous l'intitulé "sélection photos" ),
  • nos récits de voyage (accessible dans la colonne de gauche sous l'intitulé "carnet de voyage").

Nous tenterons aussi de ramener une recette de cuisine par pays pour le papa de Guillaume. Nous aimerions également réaliser des mini-reportages sur divers sujets. D'ailleurs, si vous avez des idées ou une curiosité particulière sur un thème, nous sommes ouverts à toute proposition.

Pour revenir sur le blog principal, cliquez sur le lien "retour à la page d'accueil".

Pour ceux qui connaissent et que ça intéresse, nos blogs ont des feeds RSS à intégrer dans votre agrégateur. Si vous n'en avez pas, je vous conseille Netvibes. Si vous ne comprenez rien à ce que je viens de dire, ne vous inquiétez pas, vous pourrez suivre sans ça.

Vous pouvez aussi nous laisser vos commentaires, encouragements ou autre en cliquant sur "Commentaires" au bas de chaque post.

Posté par loy_sensei à 17:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


09-02-2008

Avant de partir

Partir à l'aventure ? Oui, mais pas en toute insouciance. Un voyage d'un an se prépare un minimum. Pour ceux qui voudraient comme nous partir voici quelques points à ne pas négliger avant le départ :

- Administratif (Impôts, lettre de démission, banque)
- Les papiers du voyageur (visa, passeport, carnet de vaccination international)
- Santé (Vaccins, trousse médicale, pilule, assurance et assistance ...)
- Matériel (photo, camping, vêtements...)

Posté par loy_sensei à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un peu de paperasse à régler

Voici une liste non exhaustive de formalités à faire à l'avance :

  • Envoyer sa lettre de démission, demander un congé sabbatique
  • Déménager, libérer sa location ou sous-louer
  • Payer ses impôts sur le revenus et impôts locaux
  • Résilier les différents contrats qui ne serviront plus (téléphone, internet, assurance auto...)
  • Scanner ses documents importants comme les contrats d'assurance-assistance voyage par exemple et les conserver sur sa boîte e-mail afin de pouvoir y avoir accès de n'importe où.
  • Noter les informations essentielles (nom, groupe sanguin, personne à contacter en cas d'urgence, numéro de téléphone et numéro de contrat de l'assurance voyage....) sur une petite fiche plastifiée que l'on conservera toujours sur soi lors du voyage

Posté par loy_sensei à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Documents d'Asiatrotteurs

Même en voyage, on n'échappe pas à l'administration :

  1. Passeport. Pour ceux qui n'en ont toujours pas, rendez-vous à la préfecture. Pour les autres, vérifiez la date de validité car beaucoup de pays demandent à ce qu'il soit valable encore 6 mois à compter de la date d'entrée dans le pays. Si vous comptez visiter plusieurs pays, vérifier qu'il vous reste assez de pages vierges pour pouvoir apposer les tampons d'arrivée et de sortie et visas si nécessaire.

  2. Visa. Vérifiez les formalités d'entrée et de séjour selon les pays. Vous obtiendrez toutes ces informations aux ambassades et consulats ou sur le site d'Action-Visas. Vous trouverez ici plus de détails sur les visas_selon_notre_itin_raire. Si vous comptez faire vos visas au fur et à mesure, pensez à prendre des photos d'identité avec vous.      NB : En tant que ressortissants français, nous avons énormément de chance. Il est très facile de voyager avec un passeport français et beaucoup de pays ne requièrent pas de visa pour les ressortissants français.

  3. Permis de conduire international. Vous l'obtiendrez à la préfecture très facilement. Pensez à prendre avec vous votre permis de conduire français lors de votre voyage. En effet, le permis de conduire international doit être accompagné du permis de conduire français.

  4. Carnet de vaccination international. Certaines vaccinations peuvent être obligatoires (notamment la fièvre jaune pour certains pays d'Afrique).

Posté par loy_sensei à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Santé

Avant de partir pour une longue période, il est prudent de faire un check-up, sans oublier le dentiste et le gynécologue pour les filles. 

Ensuite, rendez-vous à la médecine du voyage pour savoir quels vaccins sont nécessaires selon les pays que vous traversez. Pour ceux qui sont en France, vous pouvez consulter à l'Institut Pasteur.

C'est aussi une bonne occasion pour certains de vérifier que leurs vaccins sont bien à jour.

  • Tuberculose (BCG)
  • DT Polio
  • Hépatite B
  • Rubéole
  • Rougeole, Oreillons

Notre voyage est centré sur l'Asie, voici les vaccins nécessaires :

  • Hépatite A
  • Typhoïde
  • Méningite à méningocoques A et C
  • Rage (3 injections)
  • Encéphalite japonaise (3 injections)

La médecine du voyage ou à défaut, votre médecin généraliste pourra vous conseiller à propos du paludisme, connu aussi sous le nom de malaria. C'est une maladie potentiellement mortelle (qui fait plus de victimes que le sida) et qui est transmise par les moustiques qui piquent la nuit. Après avoir été piqué, le parasite, Plasmodium, entre dans la circulation sanguine et atteint le foie où il se multiplie. Ensuite, le parasite infecte les globules rouges qui éclatent. La période d'incubation est de 7 jours au minimum mais peut s'étendre jusqu'à plusieurs mois.

Voici les symptômes possibles :

  • la fièvre qui peut être modérée ou forte d'emblée
  • des frissons
  • des sueurs
  • des troubles digestifs (nausées, vomissements, perte de l'appétit et même diarrhée)
  • des maux de tête
  • des courbatures

Ces symptômes ressemblent beaucoup à ceux d'une grosse grippe, il est donc parfois difficile de les différencier. Le mieux est encore de consulter un médecin dès l'apparition de fièvre lorsqu'on se trouve dans une région impaludée (ou après avoir traversé une région impaludée).

Il faut savoir qu'il y a une grosse polémique sur les médicaments pour prévenir le paludisme et leurs effets secondaires. J'ai déjà testé le Lariam à plusieurs reprises, et ce médicament ne m'a pas donné envie de me suicider et ne m'a pas non plus rendu aveugle. Cependant, il est vrai que je pouvais avoir quelques troubles intestinaux quelques heures suivant la prise. Ce médicament est effectivement fort et comme la plupart des médicaments il peut avoir des effets secondaires. Maintenant, à savoir si c'est vraiment dangereux ? 

Asiatrip nous menera dans des pays où le paludisme sévit plus ou moins fortement. Cependant, nous devons considérer la longueur de notre voyage, et prendre des médicaments tous les jours pendant si longtemps ne nous enchante guère. Le coût élevé de ces médicaments est aussi à prendre en considération.

Notre solution après recherches et réflexions : nous ne prendrons pas de prévention médicamenteuse. Cependant, nous emporterons avec nous un traitement curatif d'urgence, et une bonne moustiquaire. Et bien entendu, nous suiverons les conseils de base à savoir :

  • Porter des vêtements recouvrant le maximum de surface corporelle comme les pantalons, les chemises à manches longues et les chaussures fermées.
  • Dormir sous moustiquaire imprégnée ou dans une chambre bien climatisée.
  • Appliquer des répulsifs efficaces sur toutes les parties découvertes du corps
  • Imprégner ses vêtements de produits répulsifs

Si vous souhaitez plus d'infos sur le paludisme, cliquez ici.

Le site SANTE-VOYAGES.COM est aussi plein de bonnes infos pour des questions de santé en voyage. Il est possible de s'inscrire en ligne pour recevoir leur Flash-Infos, et notamment leur Flash-épidémies, par mail.

Posté par loy_sensei à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La trousse à pharmacie des Asiattrotteurs

Voici la liste des médicaments que nous prévoyons d'emmener :

* Antidiarrhéique (Smecta, Arestal)
*
Antibiotique à large spectre (Amoxicilline)
*
Antalgique (Efferalgan, Paralyoc) Nous avons pris des cachets a faire fondre sous la langue, pratique quand on n'a pas d'eau potable sous la main.
* Antibiotique pour infection urinaire
* Antihistaminique (Celestamine)
*
Antispasmodique (Spasfon lyoc)
*
Antifongiques pour infection à champignons ou mycose (Econazole)
* Antiseptique externe iodé en gel (Diasepty)
* Anti-inflammatoire (Bi-profinid)
*
Anti-nausée (Vogalib)
*
Anti-démangeaison (Cortapaisil)
*
Antiseptique ophtalmique ou collyre (Antalyre)
* Crème contre les brûlures (Osmo soft)
* Crème antibiotique pour les infections de la peau (Auréomycine)
* Traitement curatif contre le paludisme
* Sels de réhydratation
* Pastille micropur pour purifier l'eau
* Répulsif moustique vêtements (K-OTHRINE)
* Seringue
* Compresses stériles
* Pansements et pansements double peau
* Thermomètre solide

Ça fait beaucoup mais mieux vaut prévoir que guérir.

ATTENTION : Au Vietnam les médicaments relèvent du monopole de l’État. De nombreux ressortissants étrangers font l’objet d’inculpation, voire d’incarcération, en raison de la détention de médicaments et faute de pouvoir produire la prescription médicale correspondante. Les autorités arguent du fait que la délivrance des médicaments est un monopole d’Etat. (MAE)

Posté par loy_sensei à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]